Solabec

Ventilateur de toît

La chaleur et l'humidité, les pires ennemis de votre grenier

Les recherches démontrent que la chaleur et l’humidité sont les pires ennemis du grenier. Bien que de nombreuses maisons soient munies de petits aérateurs statiques de toit, la plupart ne déplacent pas suffisamment d’air pour expulser la chaleur et l’humidité. Technologiquement évolués, les ventilateurs de grenier Solar Star offrent une solution «solaire» aux problèmes de chaleur et d’humidité.

La plupart des ventilateurs électriques de grenier étant commandés par un thermostat, ces derniers se mettent en marche seulement lorsque la température a déjà atteint un seuil critique. Ainsi, les ventilateurs commandés par thermostats sont déjà en situation de rattrapage au moment d’intervenir.

D’autres systèmes reposent exclusivement sur l’humidistat qui mesure l’humidité dans le grenier. Or, ici encore, l’appareil ne se met en marche qu’une fois la condensation et l’humidité à un niveau critique.

La solution: Solar Star. Finis les problèmes coûteux liés au remplacement des thermostats ou des humidistats qui commandent les ventilateurs électriques. Et parce que le Solar Star fonctionne du lever au coucher du soleil, les niveaux d’humidité et de chaleur n’atteignent jamais de seuils critiques. Il en résulte des greniers adéquatement ventilés, ce qui prolonge la durée de vie de la toiture, diminue les factures d’électricité et procure un milieu de vie des plus confortables.

Adieu à l'accumulation de chaleur!

Un grenier chaud, c’est comme un radiateur géant qui transférerait sa chaleur dans les aires habitables, augmentant à la fois la température intérieure mais aussi le compte d’électricité. Par temps froid, l’accumulation de chaleur fait fondre la neige sur le toit et, l’eau se transformant en accumulations de glace au niveau de l’avant- toit, des dommages structuraux risquent de s’ensuivre.

Adieu à l'accumulation d'humidité!

De nos jours, la ventilation et l’échange d’air de nombreuses maisons sont inadéquats. Les seules activités de tous les jours y créent des niveaux d’humidité élevés. L’humidité migre à travers les plafonds jusqu’au grenier où elle entre en contact avec les éléments structuraux froids. Il se forme alors de la glace et du givre qui risquent d’endommager la structure du toit. De plus, l’humidité peut saturer l’isolation, favoriser la formation de champignons et la détérioration du contreplaqué.